33.9 C
Sénégal
24 juin 2022
ACTUALITE Internationale

Coup d’état au Mali : « L’Église n’est pas pour une prise irrégulière du pouvoir » (SG Conférence épiscopale)

Analysant la crise actuelle qui sévit au Mali, à laquelle s’est ajoutée le coup d’état du 18 août 2020, le Père Alexandre Denou, Secrétaire Général de la Conférence du Mali, a rappelé, sur RCF, le rôle de médiateur joué par l’Église malienne en lien avec des autorités religieuses musulmanes et protestantes. Il a également souligné que que « l’Église n’est pas pour une prise irrégulière du pouvoir ».

Pour le Père Alexandre Denou, Secrétaire général de la Conférence épiscopale du Mali, « la volonté de changement qui habite l’ensemble du peuple malien est compréhensible », même si la manière d’impulser cette mutation « n’est pas approuvée par tous ».

Le Père Alexandre Denou a relevé que l’Église n’est pas pour « une prise irrégulière du pouvoir ». «Nous soutenons toujours la stabilité des institutions, la prise régulière du pouvoir. Mais voilà que nous sommes devant un fait accompli», a-t-il déploré.

« Face à ce fait accompli, notre souhait est qu’une telle situation ne dure pas trop longtemps afin que nous puissions revenir à la normalité », a-t-il ajouté.

Toutefois, explique encore le SG des Évêques maliens, le coup d’État du mardi 18 août s’est ajouté à une situation de crise politique et sécuritaire profonde dans un contexte où « les maliens  étaient déçus de la démocratie, de la manière dont le pays était géré .

Fidespost

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite