26 C
Sénégal
31 octobre 2020
FidesPost
ACTUALITE Internationale

Côte d’Ivoire : Les Évêques lancent la construction de « la Cité de la Paix » grâce au Fonds National Catholique

« La cité de la paix est le premier signe visible de l’autonomie financière de l’Eglise » a déclaré le 29 septembre Mgr Raymond Ahoua, Evêque de Grand-Bassam lors de la cérémonie de bénédiction et de début officiel des travaux de construction de la « Cité de la paix », sur le site faisant face aux appartements situé dans les environs du siège de la Conférence épiscopale, à Cocody Riviera en présence de diverses personnalités religieuses et de fidèles laïcs.

Mgr Raymond Ahoua, qui est président du comité de construction de la « Cité de la paix » remerciant les forces vives de l’Eglise locale pour leur contribution au Fond National Catholique n’a pas manqué d’indiquer que pour lui « la Cité de la paix s’avère le premier signe visible de l’autonomie financière de l’Eglise » avant d’exhorter et d’encourager les uns et les autres à ne pas baisser les bras, mais à continuer à soutenir l’Eglise dans cette quête de communion et d’autonomie financière.

Intervenant à cette cérémonie, le Père Pierre Claver Yessoh, Secrétaire général du Fonds National Catholique, au nom du Président de la Conférence épiscopale de Côte-d’Ivoire (CECI), Mgr Ignace Dogbo Bessi, Evêque de Katiola, a traduit sa reconnaissance à l’ensemble des fidèles pour leurs contributions financières et leur soutien au fonds national catholique qui permet la réalisation de ce premier projet. «Cette collecte annuelle doit se poursuivre dans la durée si nous voulons vraiment atteindre les objectifs d’une vraie autonomie solidaire », précise-t-il.

« La Cité de la paix » comprendra 8 immeubles comprenant chacun 4 appartements de 4 pièces, soit 32 appartements au total, 2 piscines adultes et enfants, 1 terrain de sport, 2 blocs sanitaires, 1 bureau et 73 places de parking non couvertes.

Notons que pour aider à l’autonomie financière de l’Eglise locale, la CECI, à l’issue de sa 97ème assemblée plénière tenue du 13 au 19 janvier 2014 avait décidé de la création d’un fonds national catholique. Et la mise en place de ce fonds comme un outil à une auto prise en charge dans un esprit de communion consiste pour chaque catholique en Côte d’Ivoire en la fête de la pentecôte de contribuer à une collecte d’au moins 500 francs CFA.

L’an dernier à la célébration du V° anniversaire d’existence du Fonds national catholique, le Dimanche 17 février 2019, les contributions s’élevaient à plus de 1 milliard 657 millions de Francs CFA.

Cette année en raison de la pandémie de Covid-19, cette collecte de fonds n’a pu se tenir.

Fidespost/Agence Fides

1 commentaire

Abbé Séraphin-Raphaël NTAB (Kolda-Sénégal) 1 octobre 2020 at 14 h 39 min

Un bel exemple, à mon avis. Dieu bénisse cette œuvre et ne permette pas que les efforts des uns et des autres soient vains. Bravo à l’Église de Jésus-Christ qui est en Côte d’Ivoire !

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite