32.1 C
Sénégal
4 décembre 2021
FidesPost
ACTUALITE CONTRIBUTION Internationale

COP26 : La solution vers un retour au sacré ?

Il y a un dicton africain qui dit que : « C’est sur la vieille natte qu’on s’assoie pour tisser la nouvelle ». Pour dire qu’au cœur de nos histoires, de nos cultures africaines se trouvent parfois des réponses adéquates aux problèmes majeurs auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui.

Une des richesses, par exemple, de la culture africaine était son éducation à la préservation de la forêt en la revêtant du manteau de la sacralité. L’histoire des forêts sacrées n’était pas qu’un simple mythe, qu’une simple histoire, mais un véritable art culturel à visée éducative et morale pour la préservation de la forêt. L’idée de la forêt comme sacrée renvoyait à l’idée de la forêt comme un sanctuaire, c’est-à-dire un lieu inviolable, qu’il faudrait traiter avec déférence, vénération et amour.

Une valeur partagée aussi avec la culture européenne par le biais de son art philosophique. Des auteurs comme Spinoza avec son panthéisme voyait bien, à travers l’ordre dans la nature, une présence effective de Dieu d’où son dicton « Deus sive Natura » (Dieu ou la Nature). Chateaubriand définissait la forêt comme « premiers temples de la divinité ». Boris Johnson à la tribune de la COP26 ne s’est pas privé de qualifier les forêts de « cathédrales de la nature ».

 À l’heure où plus d’une centaine de pays se sont engagés à lutter contre le réchauffement climatique, en luttant pour enrayer la déforestation à l’horizon 2030, il est peut-être nécessaire non pas de deifier la forêt, mais de faire naître au cœur des hommes et des femmes ce désir du sacré en vue du respect pour la nature en général et de la forêt en particulier. Ceci en modérant son exploitation matérielle qui fut toujours au profit d’intérêts économiques abusifs.

Replacer le sacré au cœur de la création, permettrait à l’homme de se rappeler sa place véritable dans la création : intendant et non maître et possesseur de la nature.

Père Donald Zagore, sma

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite