23.2 C
Sénégal
25 novembre 2020
FidesPost
ACTUALITE Internationale Nationale

Conférence épiscopale : Les Évêques préoccupés par la recrudescence du phénomène de l’émigration irrégulière et la sécurité dans la sous-région

Les Évêques de la Conférence Épiscopale interterritoriale Sénégal, Guinée-Bissau, Cap Vert et Mauritanie ont exprimé leur préoccupation concernant la prise en charge conséquente de la jeunesse africaine devant la recrudescence du phénomène de l’émigration irrégulière, lors de leur Assemblé générale tenue dans le Diocèse de Nouakchott, en République Islamique de Mauritanie, du 09 au 15 novembre 2020. Ils invitent les gouvernants à trouver des solutions satisfaisantes face à ce phénomène. Ils ont aussi évoqué la question de la sécurité dans la sous-région et la persistance de la pandémie de la Covid19.

Les Évêques du Sénégal, de la Guinée-Bissau, du Cap Vert et de la Mauritanie ont d’abord exprimé leur proximité et le soutien de leur prière à toutes les familles des victimes disparues en mer  ces derniers temps alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Europe à bord de pirogues: « avec la recrudescence du phénomène de l’émigration irrégulière dans certains de nos pays, entraînant de nombreuses victimes ces dernières semaines, les Évêques compatissent à la douleur des familles éplorées. Ils prient pour les disparus et pour leurs proches », écrivent-ils dans le communiqué final de leur rencontre parvenu à Fidespost.

Ils ont par la suite réitérer « leur préoccupation concernant la prise en charge conséquente de la jeunesse africaine » après avoir observé que « malgré les efforts déployés çà et là pour améliorer leur condition sociale et économique, la situation demeure très critique pour beaucoup de jeunes ». C’est ainsi que les Évêques « invitent les différents gouvernants à poursuivre les initiatives entreprises pour leur apporter des solutions satisfaisantes ».

Les Évêques ont aussi partagé leur inquiétude sur la question de la sécurité dans nos pays et dans la Sous-Région caractérisée par « une montée progressive d’une violence multiforme, due parfois à des idéologies qui prônent l’exclusion et l’intolérance basées sur la religion, l’origine, la culture, l’ethnie ou l’appartenance politique ». Par conséquent, ils interpellent les populations à plus d’ouverture, de tolérance, de dialogue ; les autorités, à la vigilance et à la promotion de la justice, de l’équité, de la paix et de la cohésion sociale.

En fin, devant la persistance de la pandémie de Covid-19, les Évêques invitent les populations à faire preuve de prudence et de persévérance dans le respect des normes sanitaires édictées par les autorités compétentes. Par ailleurs, ils appellent les gouvernants à tout mettre en œuvre pour préserver la santé et la vie des populations. Par la même occasion, ils exhortent leurs Caritas respectives à continuer le remarquable travail abattu, avec l’appui de leurs partenaires, pour assister les populations les plus vulnérables.

Fidespost

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite