27.8 C
Sénégal
5 décembre 2022
VIE CHRETIENNE

Comment prier directement à partir de la Bible ou les étapes de la Lectio Divina

La Lectio divina ou Lectio sacra est une lecture priante de l’Écriture, sous la mouvance de l’Esprit. Elle s’est développée depuis le 4e ou 5e siècle chez les moines, les Pères de l’Eglise et d’autres personnes. Elle compte quatre étapes primordiales auxquelles d’autres peuvent être ajoutées, d’après le besoin spirituel de chacun et le temps qu’il peut y consacrer. La Lectio divina invite le croyant à se laisser nourrir par la parole, interpeller, orienter et façonner. Quelques conseils pour la pratiquer.

Précisons d’abord ce qu’elle n’est pas : la Lectio divina n’est pas une lecture continue de la Bible, en lisant quelques chapitres par jour. Elle n’est pas non plus un temps d’étude biblique, faisant appel aux ressources des sciences exégétiques. Ce qui est important, ce ne sont pas les compétences scientifiques, mais les attitudes du cœur et de l’esprit : la soif de Dieu, la confiance qu’il désire nous parler et un grand désir de changer.

A quel moment faire la Lectio divina et pendant combien de temps ?

Autant que faire se peut, prendre tous les jours un temps de méditation de la Parole. Quelles que soient les urgences, nous trouvons tous les jours le temps de nourrir notre corps, pourquoi ne pas avoir la même sollicitude pour notre âme ? Certains conseils suggère le matin comme le meilleur moment pour la Lectio divina. Notre esprit est plus frais et mieux disposé, en général moins chargé de soucis qu’en fin de journée. Cela dit, il est clair que beaucoup de gens n’ont pas la possibilité de prendre ce temps le matin et ne peuvent pas le faire qu’à d’autres moments de la journée. Pour ce qui est de la durée, le quart d’heure est un minimum, si on n’a pas la possibilité de faire plus. Si on peut y consacrer une demi-heure ou trois quarts d’heure, c’est mieux.

Comment choisir le texte à méditer ?

On peut méditer un texte de manière continue (un évangile, une épître de Paul ou un autre texte de la Bible), jour après jour. Pour les débutants, on peut conseiller de faire de prendre les textes liturgiques du jour. Cela à l’avantage de nous mettre en harmonie avec la vie de l’Eglise universelle…

Comment procéder concrètement ou les étapes de la Lectio divina?

Il est important de commencer non pas en se précipitant tout de suite sur le texte, mais par un temps pour se recueillir, se mettre en présence de Dieu. Laisser de côté les soucis et préoccupations : l’unique nécessaire, c’est, comme pour Marie de Béthanie, de nous tenir aux pieds du Seigneur pour écouter Sa Parole. Tourner notre coeur vers Dieu, pour lui demander la lumière pour comprendre sa Parole, solliciter qu’il nous donne « intelligence des Ecritures » (Lc 24.44) comme à ses disciples. Demander que cette parole puisse vraiment nous visiter en profondeur, convertir notre coeur.

  1. – Lecture du texte (Lectio)

Au cours de cette 1ère étape, il peut être utile de lire le texte dans la prière, attentivement et plusieurs fois, et à haute voix si possible. Je me demande: que me dit ce texte biblique? Écrire ou souligner les mots clés qui m’ont touché aide parfois à mieux recevoir la signification particulière de certains passages. Je peux alors chercher des références connexes, des introductions au texte ou des commentaires afin de mieux saisir le contexte.

  1. – Méditation du texte (Meditatio)

C’est le moment d’accueillir le passage, alors que je découvre comment Dieu me parle dans ce texte, le message pour aujourd’hui, les valeurs qui s’y trouvent, etc. Qu’est-ce qui, dans ce texte, m’a parlé ou m’a touché? Je m’accorde maintenant le temps de les laisser m’imprégner, de s’enfoncer dans mon coeur. Comme Marie, je prends ce temps de méditation pour laisser la parole s’enraciner dans mon coeur (Luc 2, 19) ou comme Ézéchiel pour prendre le temps de manger le “rouleau” (Ez. 3, 1-11) avant d’aller le proclamer aux autres. Des saints comme Augustin, Bonaventure et d’autres ont employé parfois cette image de la digestion des aliments. Nous aimons prendre le temps de mâcher et de savourer la nourriture avant de l’avaler, nous devrions prendre le même temps à ruminer et savourer la douceur de la parole. L’importance des valeurs que le Verbe renferme est toujours d’actualité pour moi et peut m’aider. Comment est-ce que je me laisse interpeller par elles?

  1. – Prière du texte (Oratio)

L’expérience d’une écoute méditée de la parole de Dieu m’a révélé quelque chose. Cela m’a montré aussi que la grâce divine m’est nécessaire dans l’un ou l’autre aspect particulier de mon existence. C’est ici que je m’adresse à Dieu: je demande sa grâce pour pouvoir vivre en accord avec ce qu’Il me révèle dans sa parole que j’ai accueillie. Quels sont les besoins de ma communauté, du monde, etc. en lien avec cette parole? C’est le moment d’un dialogue coeur-à-coeur avec Dieu, inspiré par la manière dont il a touché mon coeur au travers de sa parole et de sa méditation.

  1. – Contemplation à l’aide du texte (Contemplatio)

C’est le moment de laisser mes préoccupations de côté, ainsi que mes belles idées et même des prières à propos de la parole pour regarder le Christ comme il se reflète dans cette page de l’Écriture et le laisser me regarder. “Voir… dans l’admiration… avec des yeux d’enfant… en silence”. Il s’agit d’apprécier la présence de celui qui est là, par son Esprit et par sa parole lue, méditée et priée. Cette présence l’un à l’autre est plus passive qu’active; il s’agit plus d’un moment où l’on est silence et présence qu’un temps de parole et de prise de résolutions.

Une fois le temps de lectio terminé, il faut remercier le Seigneur pour ce moment passé avec lui, lui demander la grâce de pouvoir garder la Parole dans notre coeur… et nous déterminer à mettre en pratique ce que nous avons plus particulièrement reçu comme lumière dans ce temps de méditation.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite