32.1 C
Sénégal
4 décembre 2021
FidesPost
ACTUALITE CONTRIBUTION Internationale

Commémoration des défunts : en Afrique, les morts sont des vivants

La mort dans la mentalité africaine se saisit pleinement dans l’emblématique affirmation de l’écrivain africain Birago Diop : «  Les Morts ne sont pas Morts ».

Cette affirmation s’est imposée dans l’histoire de la connaissance comme l’une des assertions les plus véridiques de l’humanité, excavant ainsi de leurs catacombes l’une des richesses les plus authentiques que renferment le monde tradi-culturel de l’immense continent qu’est l’Afrique, berceau de l’humanité et donc source de toutes civilisations.

L’énigmatique assertion « Les Morts ne sont pas Morts » se décline aisément dans une trilogie «  vie-mort-vie ». Dans cette trilogie, la mort joue le rôle d’axe médian, de ligne transitoire entre deux états de vie, qui en fait représente la même et unique vie dans sa dynamique imparfaite et parfaite, finie et infinie. La mort, dans cette perspective, est le passage d’une vie finie à une vie infinie.

L’homme africain s’inscrit résolument dans une logique existentielle où la vie en son principe fondamental ne peut connaître de fin. La vie ne finit pas, elle n’a pas de fin, elle est infinie. C’est donc, pourquoi nos morts ne sont pas morts, ils vivent.

Père Donald ZAGORE, sma

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite