23.2 C
Sénégal
28 septembre 2021
FidesPost
ACTUALITE Nationale VIE CHRETIENNE

Clawz, Maxuel et Etiou Baba invités au micro pour témoigner

Actuellement, c’est la tendance dans les cérémonies: avoir un bon Maître de cérémonie (MC), qui sait mettre de la bonne ambiance. Il est aussi recherché pour des concerts religieux, séminaire et bien d’autres occasions. Depuis quelques mois, certains jeunes catholiques se font bien remarquer dans ce métier de MC qu’ils ont choisi. Ils sont souvent sollicités pour leur professionnalisme, détermination, engagement, dévouement. Fidespost vous propose d’aller à leur rencontre .

 

Si Étienne Mamadou Ndour a quitté son Nguéniéne natal pour arriver à Dakar, Clément Deremy Sagna et Marcel Gomis sont issus de la capitale sénégalaise. Ils ont une chose en commun : le micro, pour redonner le sourire, mettre de l’ambiance, présider des cérémonies par la magie des mots. Au départ, c’était une passion pour ces nouveaux pépites des maîtres de cérémonie découverts sur les réseaux sociaux avant de devenir leur métier.

 

Tout a commencé pour eux par une passion

 

Tout a commencé pour Clément communément appelé « Clawz » en 2012. « J’ai débuté lors d’une conférence à Ziguinchor qui réunissait certaines autorités étatiques de la région notamment le Maire. C’était tout au départ une passion lorsque j’étais plus jeune, et plus je grandissais plus je me rendais compte qu’il s’agissait d’un trésor que le bon Dieu m’a donné ». Une année plus tard, Marcel Gomis connu sous le pseudo de «Maxuel» fait ses débuts. « C’est une passion née en 2013 qui est devenue par la suite un métier ».  Étienne Mamadou Ndour surnommé « Etiou Baba » se souvient de l’évènement qui lui a permis de se lancer dans ce métier en janvier 2016. « J’étais au mariage de ma cousine Sylvie Drabo, à Thiès, et on m’a choisi pour être le Maître de cérémonie de la réception. Et hop, c’est parti. La passion m’a d’abord guidé. Ensuite j’ai eu des personnes qui m’ont vraiment inspiré et d’autres m’ont également convaincu que c’était mon chemin ».

 

Le métier de MC

 

Aujourd’hui, les cérémonies de mariage sont devenues de véritables sources de créativité et d’originalité. Les Maîtres de cérémonie font alors tout leur possible pour une bonne satisfaction de leurs clients. « Que ce soit les mariages, les conférences, les podiums et autres je les prépare de manière professionnelle avec les différents acteurs », témoigne Clawz.  Étiou Baba considère que le MC est le chef d’orchestre de l’événement. « Le choix du MC doit répondre au type d’événement. Deux jours avant l’événement je révise tout. Et je m’entraîne comme si j’étais en salle. Parfois seul et d’autres fois avec des amis », confie-t-il. Maxuel, quant à lui, pense que le Maître de cérémonie « est le cordon ombilical entre  les mariés et les invités, entre les mariés et le DJ, entre les mariés et les décorateurs. Son rôle est de bien gérer le bon déroulement de la fête ».

Toujours sur leur 31 à chacune de leurs prestations, ces trois jeunes catholiques affirment que ce job de MC est rentable.

 

Le MC face aux exigences du précepte dominical

 

Maxuel, paroissien de Saint François d’Assise de Keur massar confesse : « Pour dire vrai, je rate parfois les messes. Disons les deux quart. Quand la saison débute, chaque mois je vais deux fois à la messe… Si je n’ai pas de programme le dimanche je préfère prendre part aux messes prédominicales ».

« Aux Martyrs de l’Ouganda, il y a 5 messes le week-end. Je m’arrange donc pour être à la messe du dimanche si la cérémonie est prévue le samedi. Dans le cas contraire, je pars à la messe prédominicale du samedi », explique Claws.

« Il y a les messes du dimanche après-midi », pour se rattraper se défend Étiou Baba originaire de la paroisse Sainte Bernadette de Nguéniène.

 

A ceux qui veulent embrasser ce métier un jour, nos trois MC donnent les conseils suivants : « Se concentrer sur le travail, être toujours jovial, être disponible, beaucoup lire, avoir une bonne culture générale, être patient, chercher des mentors. »

 

Des jeunes dont on peut être fier. Il ne vous reste plus qu’à les contacter pour vos cérémonies. N’hésitez !

 

Lagina Gomis

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite