26 C
Sénégal
12 août 2020
FidesPost
ACTUALITE Nationale

Cinq nouveaux diacres ordonnés pour le diocèse de Kaolack (IMAGES)

Le samedi 25 juillet 2020, solennité de Saint Jacques Apôtres, le diocèse de Kaolack a eu la grâce de voir cinq (5) de ses fils être ordonnés diacres en vue du sacerdoce par Monseigneur Martin Boucar Tine, évêque du lieu. Il s’agit de: Abbé Dominique Dione domicilié en la paroisse Notre Dame D’Ayde de Maka-kahone, Abbé Marcel Gueye domicilié en la paroisse Notre Dame du Laghem de Ndoffane, Abbé Alphonse Ngor Kital domicilié en la paroisse Saint Martin de Porrès de Ndiébel, Abbé Moïse Sara Ndour domicilié en la paroisse Saint Paul de Foundiougne, Abbé Nestor Samba Thiaw domicilié en la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Sokone.

L’ordination diaconale a eu lieu dans un climat paisible et priant au Sanctuaire diocésain Kër Mariama de Ndiaffate devant une assemblée très restreinte dans le respect des mesures barrières liées à la pandémie de la Covid-19. En plus des dix (10) représentants issus des familles de chaque ordinand, il y avait les prêtres et les délégués des communautés religieuses.

Dans son homélie, Monseigneur Martin a invité les futurs diacres à suivree l’exemple de Jacques et Jean qui ont abandonné leur maison et leur filet de pêche pour suivre Jésus, en faisant preuve d’une grande générosité.

« Nous avons accepté d’abandonner nos amis, nos parents et une carrière prometteuse pour embrasser la cause de l’Evangile. En effet, le diaconat du grec « diaconia » signifie service. C’est le ministère du service. Et ce service requiert certaines dispositions, « dans un monde à la recherche de son équilibre »: accepter d’être bousculés dans notre for intérieur, se donner entièrement au Seigneur et avec confiance, se mettre au service du Seigneur dans un esprit de dévouement, d’humilité mais toujours dans la joie de le suivre et de faire ressentir sa présence au milieu de nos frères et sœurs, avoir une attitude miséricordieuse, chercher au jour le jour à mettre en pratique l’Evangile, accepter de porter sa croix et de suivre Jésus », a témoigné le diacre, l’Abbé Dominique Dione.

Dans l’action de grâce, les nouveaux diacres ont accepté de s’abandonner entièrement au Christ qui n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude (Cf. Mt 20, 28).

Pour rappel, il y a un minimum de 6 mois d’intervalle entre le diaconat et le presbytérat. L’Eglise a compris qu’on ne pouvait exercer le ministère de prêtre et d’évêque, sans avoir reçu la grâce d’un don spécial, donnée par le sacrement de l’Ordre dans son premier degré.

Dominique Dione

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite