25 C
Sénégal
1 mars 2021
FidesPost
ACTUALITE CONTRIBUTION EGLISE UNIVERSELLE Internationale

Cardinal Jean-Pierre Kutwa ou le calice jusqu’à la lie

Il suffit de voir le cardinal Jean-Pierre Kutwa pour tout de suite penser au Pape St Jean Paul II, affaibli physiquement, dans un corps en déclin, victime du poids de l’âge, du temps et des épreuves de la vie, mais solide, ferme et vif dans l’esprit. La parole toujours puissante dénote du caractère prophétique de l’homme qui s’est engagé à mener jusqu’au bout le combat, à boire le calice jusqu’à la lie. Modèle d’un oui qui transcende les vicissitudes d’un soir pour s’imposer dans la durée du temps comme un tremplin solide, un roc inébranlable.

Dans la rudesse de la mission qui s’impose à lui aujourd’hui, vu le contexte socio-politique ivoirien déhanché et désenchantant, qui dure et perdure, l’audace de l’apôtre continu d’ébranler les cœurs endurcis et obscurcis par le pouvoir dans ses matins les plus sombres et les plus tristes. Il est l’image d’une Côte d’Ivoire, de sa Côte d’Ivoire natale encore et toujours pleine de potentialité, pleine de vie mais qui malheureusement souffre énormément dans sa chair et dans son corps.

Sa joie et son bonheur seront de voir de ses yeux, après avoir fait taire le feu de la violence et les ardeurs de la colère qui emplissent les cœurs, s’élever enfin sur cette nation ivoirienne le soleil de justice, de vérité et de paix qui rassemblera à l’ombre d’un même et unique arbre à palabre les fils et filles de cette terre d’eburnie avec en mains comme unique arme la volonté ferme de dialoguer, de se parler à nouveau, de se dire et se redire dans un langage nourri à la sève de l’amour dont l’unique et l’éternelle source reste le Christ, que rien n’est compromis de leur espérance.

P. Donald ZAGORE, sma

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite