23.2 C
Sénégal
28 septembre 2021
FidesPost
ACTUALITE CONTRIBUTION Internationale

« Bâtissons nos états sur des valeurs démocratiques pour éviter d’en faire des anarchies démocratiques » (Père Donald Zagore)

Depuis le dimanche 5 septembre 2021, des militaires du Groupement des Forces spéciales guinéennes, dirigé par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, ont pris le pouvoir après avoir renversé le président Alpha Condé, élu pour un troisième mandat. Réagissant à cette crise, le Père Donald Zagore a d’abord condamné ce coup de force avant de recommander de « bâtir les états africains sur des valeurs démocratiques pour éviter d’en faire des anarchies démocratiques ».

Il est temps que l’hypocrisie politique des institutions internationales s’arrête. On ne peut pas dérouler des tapis rouges à des présidents qui commettent des coups d’État constitutionnel au prix du sang et de la vie des populations, à temps et à contretemps et parler de défense de légalité constitutionnelle quand des militaires décident de sévir. On ne peut pas accepter à bras ouvert des coups d’État constitutionnel et vouloir condamner des coups d’État militaires. Un coup d’état est un coup d’état. Il mérite d’être condamné vigoureusement.

La nouvelle crise en Guinée ne doit surprendre personne, au contraire, elle doit être une mère conseillère pour les autres. Quand la force de la loi n’a plus de portée, alors la loi de la force finit par avoir raison. On continuera à voir ces images honteuses et humiliantes de nos présidents tant que la volonté ferme de construire l’appareil politique de nos états sur les valeurs démocratiques ne devient pas un impératif fondamental pour le jeu politique.

Bâtissons sur des valeurs démocratiques et nous éviterons de faire de nos états des anarchies démocratiques.

P. Donald Zagore sma

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite