23.2 C
Sénégal
25 novembre 2020
FidesPost
CONTRIBUTION

« Afin que votre foi ne défaille pas » (Lc 22, 32) : Non au nouveau désordre mondial !(Frère Pierre-Marie Niang)

La nouvelle polémique qui enfle, gonfle et fait encore beaucoup de bruit comme un tonneau vide en ce moment, est une occasion inespérée pour permettre à l’Eglise catholique de se resituer dans le monde de ce temps1.

Car, le moins qu’on puisse dire, c’est que l’Eglise catholique reste l’une des institutions sinon l’institution qui capitalise les critiques les plus violentes et les plus acerbes. En parlant d’elle et en faisant cas d’elle, leurs auteurs laissent transparaitre une haine viscérale mal contenue à l’égard de notre Sainte Mère. Il n’y a qu’à voir le tsunami d’injures et autres invectives qui s’abat sur elle de façon continue.

A lire les réactions notées ça et là sur la base d’informations volontairement déformées par des medias qui s’affichent comme foncièrement anti cléricaux et anti pape, on se rend à l’évidence du sentiment de mépris et de dédain que beaucoup nourrissent pour l’Eglise catholique littéralement et continuellement lynchée sur les réseaux sociaux. Ceci en dehors même de la polémique en cours.

D’ailleurs beaucoup vivent et prospèrent sur la base de leur opposition ouverte à la doctrine et à l’enseignement de l’Eglise catholique. Il ne se passe pas un jour, sans qu’un « illuminé » se lève pour s’en prendre de façon très violente et dans un discours ordurier à l’Eglise catholique.

C’est pourquoi, dans ces temps troubles où l’information rime avec la désinformation, dans ces temps incertains où la vérité tend à être dévoyé au profit du mensonge, dans ces temps de libertinage de la liberté d’expression, on comprend bien que l’homme s’arroge le droit de se dire, d’être et de paraitre selon sa propre pensée impensée.

Cet homme aux nombreuses prétentions dont celle d’être « maitres et possesseurs de la nature » veut régner de ce fait sur son propre prochain, pensant qu’il est Dieu, lui qui a fini de tuer Dieu. Cet homme ou plutôt ce surhomme, veut donc instaurer sa propre vision du monde pour l’imposer à tous. Et dans cet exercice de violence et de violation faite à notre liberté de croire, certains medias ont l’insigne déshonneur de remporter la palme du MENSONGE et de la MANIPULATION ! Ils ne se gênent même plus de travailler à l’évènement de leur propre règne (en collusion avec le monde de la finance) au détriment de l’avènement du règne de Dieu qui est Amour.

La malice de ce « surhomme » se dévoile alors à travers tout ce qu’il entreprend avec pour seul objectif d’instaurer son propre désordre mondial. Ce nouveau désordre mondial est déjà perceptible lorsque des « hommes de Dieu » accusent Dieu de punir les hommes par et à travers le ou la Covid 19 : je ne sais plus. Ils font croire de la sorte à l’opinion que c’est Dieu lui-même qui a construit et travaillé dans le ou les laboratoires d’où est sorti ce maudit virus ! Ces pseudo « hommes de Dieu » avec l’aide de leurs alliés que sont les médias distillent des mensonges et vont jusqu’à accuser Dieu d’être l’auteur du mal qui frappe ses propres enfants.

Mais dans le cas d’espèce : qu’en est-il de la responsabilité de l’homme de ce surhomme qui justement se moque de Dieu et de ses enseignements ?

Cette même folie qui s’est emparée de l’homme et qui lui fait accuser Dieu est du même ordre que le grossier mensonge qui circule et qui fait dire au pape qu’il cautionne l’homosexualité. N’ont-ils pas accusé Dieu lui-même de tous les maux du monde ? Comment n’en feront-ils pas autant pour son serviteur le pape François ?

Et c’est là encore où émergent tous les fantasmes et autres contrevérités qui circulent à propos du pape et du Vatican2. Qu’est ce qu’on n’a pas entendu sur ces institutions purement et simplement diabolisées, « babylonisées » et même assimilées à l’antiChrist uniquement sur la base de contrefaits non avérés.

Au-delà de tous ces discours malicieusement pensés pour nuire à l’Eglise catholique et pour ainsi la discréditer davantage, il est bon d’avoir à l’esprit qu’aucune de ces forces d’où qu’elles viennent et quels que soient les individus qui les incarnent, aucun d’entre eux disions-nous, n’aura raison sur l’Eglise de Jésus Christ. Ils mourront tous de leur mauvaise mort et laisseront l’Eglise catholique poursuivre sa mission d’annonce et de proclamation de l’Evangile du salut.

Et comme la providence ne fait rien au hasard, elle a voulu que cette polémique inutile éclate en la fête de saint Jean Paul II, le pape ayant fait tombé le communisme avec l’aide de Notre Seigneur et sauveur Jésus Christ.

Par la force de ce même Jésus Christ en qui nous croyons, nous avons l’intime conviction que l’Eglise ne sera jamais ébranlée par les forces tapis dans l’ombre et qui travaillent à la discréditer aux yeux du monde.

Que ça soit les ennemis du dehors et du dedans, qu’ils sachent que leur entreprise de déstabilisation de l’institution qu’est l’Eglise est d’avance vouée à l’échec. Si l’Eglise a pu triompher de ses plus farouches ennemis parmi lesquels on peut citer le communisme, Elle viendra aussi à bout de tous ses opposants dont une certaine presse en particulier qui n’hésite pas un seul instant à la calomnier.

Sûr de la victoire en Christ, tête de l’Eglise, nous qui formons son corps osons croire qu’Il nous donnera de combattre le bon combat et de garder la foi malgré tous les vents contraires qui se lèvent et qu’on va apaiser, Mc 4, 35-41.

Que la tempête médiatique se fasse violente ou pas, que leurs vagues de fausses nouvelles montent et atteignent n’importent quelle hauteur, que les vents contraires des mers de la presse mondiale soufflent sur nous, que la mer agitée des sectes, lobbies et autres groupes ésotériques s’intensifient, nous resterons debout et fermes dans la foi.

Seigneur nous en appelons à ta puissance d’amour, dit seulement une parole et nous serons guéris, lève seulement la main, et tes ennemis seront mis en déroute.

Par l’intercession de ton bienheureux serviteur Jean Paul II, nous te confions le pape François et nous te supplions de garder ton Eglise et tous ses membres dans ta paix et l’unité : Que sa foi ne défaille pas !

Frère Pierre-Marie Niang, OP.

1 Concile Vatican II, Constitution dogmatique, Gaudium et Spes.

2 Assimiler le pape à la bête de l’Apocalypse ou au chiffre 666 est le sport favori de certains. Autant donc lever tout de suite l’équivoque. Car il n’en est absolument rien. Se fondant sur la même argumentation des anti catholiques, on peut aboutir à la conclusion selon laquelle Luther est aussi la bête de l’Apocalypse. Mieux, de simples noms de personnes soumis à cet exercice de numérologie aboutit à la même conclusion que tel individu est la bête don,t fait cas l’Apocalypse. Ce qui est tout à fait ridicule.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite