32.1 C
Sénégal
4 décembre 2021
FidesPost
ACTUALITE Nationale VIE CHRETIENNE

A Mère Marie-Catherine Kingbo : Par devoir et par reconnaissance !

L’heure de la cruelle séparation a sonné ! Et je demande à mes parents et amis de me prêter et leurs mots et leurs voix pour dire le Merci de mon cœur tout aimant et reconnaissant à cette grande Dame qui vient de s’endormir à tout jamais.

Chère Mère Marie Catherine, Adieu !

Après avoir exercé le secrétariat de deux évêques, vous m’avez appelée à vos côtés pour que je sois la vôtre aussi, au cours de votre deuxième mandat comme Supérieure Générale. Et depuis, je le suis restée ; de Dakar à Paris, du Niger au Libéria !

De cette belle et riche expérience à vos côtés est née tout naturellement une maternité spirituelle dont je m’enorgueillis aujourd’hui.

C’est vous qui m’avez consolé de la mort successive de mes parents, et vous voilà partie les rejoindre en ce 24 mai 2021, où nous nous souvenions du rappel à Dieu de papa quatre (4) ans, jour pour jour !

A vrai dire, j’ai eu un signe sans l’avoir compris…

Au matin de ce 24 mai, j’ai pensé à vous un moment et nourrissais le projet de vous appeler pour votre anniversaire les jours prochains.

Quelle ne fut pas ma surprise en apprenant dans la soirée que vous avez pris l’envol vers la Maison du Père.

Cependant, en pensant à votre solide foi, j’ai compris que la pensée que j’ai eue dans la matinée était l’aurevoir que vous me faisiez en quittant cette terre.

Adieu ma chère Mère !

Que les anges vous accueillent et vous présentent au Divin Époux que vous avez aimé et servi avec tant de générosité !

Sœur Anne-Germaine Marie Ndione

Fille du Saint-Cœur de Marie

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite