25 C
Sénégal
1 mars 2021
FidesPost
CONTRIBUTION

A Dieu Marcel ! Va en paix ! (Par Soeur Anne-Germaine M. Ndione)

Je le dis avec les larmes tout plein les yeux et le cœur bien lourd de te savoir parti alors que je suis bien loin du pays. Je le dis aussi mue par l’espérance chrétienne qui a été la tienne. Et dans ce mélange de tristesse et de larmes, je laisse sourdre en moi une immense action de grâces à Dieu, Maitre de nos vies qui m’a permis de te croiser ; mais aussi une profonde reconnaissance pour ce que tu as été en ce bas monde.

Marco mon ami (c’est ainsi que tu préférais que je t’appelle), tu as aimé ton pays et tes frères et sœurs. Que Dieu en soit éternellement béni !

Avant de te laisser partir définitivement pour le grand et dernier pèlerinage, laisse moi te redire le merci de mon cœur infiniment reconnaissant. Marco, merci pour tout !

Tu es parti sans me dire aurevoir…

Avec qui vais-je encore tailler bavette, parlant de tout soit pour m’informer, ou me mettre à jour quant à la vie du monde, de notre pays, de l’Eglise ?

Qui va encore m’abreuver de lectures matinales avec des mots à la fois riches et appropriés, toujours taillés sur mesure comme les beaux costumes, que tu enfilais et qui faisaient ressortir ton élégante silhouette ?

Qui va encore m’envoyer les succulentes blagues pour m’égayer, me faire rire aux éclats, même quand un nuage sombre venait à envahir mon cœur et ma pensée ?

Oh Marco, qui va encore m’appeler au nom de la belle et sacrée amitié pour me partager préoccupations et projets m’invitant à m’y associer par la prière, et pour leur plein achèvement ?

Très tôt, tu as compris que les hommes et femmes d’église ont souvent besoin du soutien (pour ne pas dire toujours) des laïcs dans certains domaines tels que le monde de la Communication. C’est ainsi que tu as été pour moi comme un parrain, alors que j’étais novice dans le monde la presse, femme et religieuse à la fois. Tu m’as toujours soutenue et accompagnée par tes conseils, avertissements et encouragements.

Je te dis encore merci pour ta belle et fidèle amitié…

Sache qu’avec ton départ -ou malgré ton départ-, je la vivrai autrement dans un cœur à cœur priant et continuellement reconnaissant !

Tu vas me manquer et tu me manques déjà comme à tant d’amis, puisque tu avais le charisme d’entretenir les relations fraternelles et amicales, ne laissant jamais en souffrance un message, un appel, une quelconque sollicitation !

Marco, merci !

Va mon cher ami ! Repose en paix grand Serviteur !

Sœur Anne-Germaine M. NDIONE

Fille du Saint Cœur de Marie

Monrovia – Libéria

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite